L’équipe

Photo équipe

De gauche à droite sur la photo : Karol’Ann Boivin (conseillère-étudiante), Patricia Godbout (conseillère), Adrien Rannaud (président), Ersy Contogouris (conseillère), Isabelle Robitaille (secrétaire-trésorière), Pierre Hébert (vice-président), Mélodie Simard-Houde (conseillère), Mylène Bédard (conseillère), Sandria P. Bouliane (conseillère) et Mylène Fréchette (secrétaire adjointe).

Le conseil d’administration de l’AQÉI regroupe des chercheurs issus de divers horizons, soucieux de mener à bien la mission qu’elle s’est donnée. Pour l’année 2019-2020, l’équipe est formée de :

Membres du conseil


Adrien RannaudNom : Adrien Rannaud
Poste : Président
Courriel : adrien.rannaud@utoronto.ca
Docteur en études littéraires de l’Université Laval, Adrien Rannaud est chercheur postdoctoral Banting au Centre de recherche interuniversitaire sur la littérature et la culture québécoises (CRILCQ), à l’Université du Québec à Montréal. Ses travaux portent sur la littérature québécoise des 19e et 20e siècles, sur les rapports de genre dans l’histoire littéraire, sur l’histoire et la poétique du magazine et sur la culture de la célébrité. Une version remaniée de sa thèse de doctorat est parue en 2018 aux Presses de l’Université de Montréal sous le titre De l’amour et de l’audace. Femmes et roman au Québec dans les années 1930. Il a également fait paraître avec Julie Beaulieu et Lori Saint-Martin un ouvrage collectif intitulé Génération(s) au féminin et nouvelles perspectives féministes aux éditions Codicille (2018).



PierreNom : Pierre Hébert

Poste: Vice-président
Courriel: pierre.hebert@usherbrooke.ca
Pierre Hébert est professeur associé à l’Université de Sherbrooke. Il a été professeur titulaire de 1990 à 2016, après avoir enseigné à l’Université de Victoria (C.-B.) et à l’Université de Toronto. Il est membre de la Société royale du Canada depuis 2006 et récipiendaire de la Médaille Marie-Tremaine et du Prix Watters-Morley (Société bibliographique du Canada, 2014). Ses champs de spécialisations sont, notamment, en littérature québécoise : la censure, le roman et la critique littéraire. Ses publications comprennent plusieurs ouvrages sur la censure, dont le Dictionnaire de la censure au Québec – Littérature et cinéma, avec Yves Lever et Kenneth Landry (Fides, 2006); l’édition critique de La Gazette littéraire de Montréal, avec Nova Doyon et Jacques Cotnam (Presses de l’Université Laval, 2010); La Correspondance entre Louis Dantin et Alfred DesRochers – Une émulation littéraire (1928-1939), avec Patricia Godbout et Richard Giguère, avec la collaboration Stéphanie Bernier (Fides, 2014). Cet ouvrage est le premier de quatre livrant une partie de la correspondance de Louis Dantin. Il a aussi signé une préface substantielle pour la réédition du roman de Louis Dantin, Les enfances de Fanny (Fides, 2017).


Isabelle RobitailleNomIsabelle Robitaille
Poste :  Secrétaire-trésorière
CourrielIsabelle.robitaille@banq.qc.ca
Isabelle Robitaille est la bibliothécaire responsable des collections de livres anciens, de feuilles volantes et d’iconographie documentaire à Bibliothèque et Archives nationales du Québec où elle assure le développement, la gestion et la mise en valeur de ces collections. Depuis plus de 10 ans, ses intérêts de recherche touchent principalement les études de provenance, le rôle social du document au XIXe siècle parmi les communautés de bibliophiles ainsi que la matérialité de l’imprimé ancien.


PatriciaNom : Patricia Godbout
Poste: Conseillère
Courrielpatricia.godbout@usherbrooke.ca
Patricia Godbout est professeure de traduction et de littérature canadienne comparée au Département des lettres et communications de l’Université de Sherbrooke. Elle collabore au projet de publication de la correspondance littéraire de Louis Dantin sous la direction de Pierre Hébert et a participé au projet d’édition critique de l’œuvre d’Anne Hébert. Elle a publié un livre et de nombreux articles sur l’histoire de la traduction littéraire au Canada. Elle est également traductrice littéraire et présidente de l’Association canadienne de traductologie.


Ersy ContogourisNom : Ersy Contogouris
Poste: Conseillère
Courriel: ersy.contogouris@umontreal.ca
Ersy Contogouris est professeure au Département d’histoire de l’art et d’études cinématographiques de l’Université de Montréal. Ses recherches portent principalement sur l’histoire de l’art des 18e et 19e siècles, qu’elle étudie notamment à la lumières des théories féministes et queer. Elle travaille sur l’histoire de l’imprimé, et plus particulièrement, sur l’histoire de la caricature et de la satire graphique. Les questions de censure, d’autocensure, du pouvoir de la caricature et des limites du caricaturable sont au cœur de ses préoccupations. Son livre Emma Hamilton and Late Eighteenth-Century Art: Agency, Performance, and Representation est paru en 2018 dans la collection « Research in Gender and Art » de Routledge.


Sandria P BoulianeNom : Sandria P. Bouliane
Poste: Conseillère
Courriel: sandria.pbouliane@mus.ulaval.ca
Sandria P. Bouliane est professeure adjointe à la Faculté de musique de l’Université Laval. Musicologue, elle est spécialisée en histoire et en analyse des musiques populaires du XXe siècle. Ses activités de recherche portent principalement sur la vie musicale au Québec, sur l’histoire des médias musicaux (édition de musique en feuilles, enregistrement, radio) et sur les relations interculturelles entre le Canada et les États-Unis. Sont parus récemment le dossier « Recherche émergente au Québec » des Cahiers de la Société québécoise de recherche en musique codirigé avec Danick Trottier (UQAM),  l’article « Danser au son d’un orchestre dans le Montréal nocturne de l’entre-deux-guerres : Salles de danse, gramophone et radio » coécrit avec Peggy Roquigny (Intermédialités, n° 26) et le dossier «Vie musicale amateur, populaire et américaine à Montréal, 1918-1958» qu’elle a dirigé pour la revue MENS. Revue d’histoire intellectuelle et culturelle (vol. 16, n° 1). Depuis 2015, elle dirige L’Écouteur, revue de critique musicale avec comité de lecture.


Mylène BédardNom : Mylène Bédard
Poste: Conseillère
Courriel: mylene.bedard@lit.ulaval.ca
Mylène Bédard est professeure adjointe au Département de littérature, théâtre et cinéma de l’Université Laval. Elle est membre régulière du Centre de recherche interuniversitaire sur la littérature et la culture québécoises (CRILCQ) et de l’équipe de «La vie littéraire au Québec».  Une version remaniée de sa thèse de doctorat a paru en 2016 aux Presses de l’Université de Montréal sous le titre Écrire en temps d’insurrections : pratiques épistolaires et usages de la presse chez les femmes patriotes (1830-1840) et s’est méritée le Prix du Canada en sciences humaines et sociales (2017). Ses travaux en histoire littéraire et culturelle du Québec s’intéressent aux pratiques littéraires des femmes, aux genres de l’intime ainsi qu’à la presse.​



Mélodie Simard-HoudeNom : Mélodie Simard-Houde
Poste: Conseillère
Courriel: melodie.houde@gmail.com
Spécialiste de la presse française des XIXe et XXe siècles, Mélodie Simard-Houde s’intéresse aux interférences entre la littérature et la culture médiatique ainsi qu’aux imaginaires collectifs. Son regard est modulé par l’attention portée aux supports, du papier journal à l’écran. Titulaire d’un doctorat en études littéraires de l’Université Laval en cotutelle avec l’Université Montpellier 3, elle a publié Le reporter et ses fictions. Poétique historique d’un imaginaire (Presses universitaires de Limoges, 2017; Prix du meilleur ouvrage 2019 de l’ACEF 19e siècle). Elle a dirigé plusieurs dossiers scientifiques (COnTEXTES, no 20; Nacelles, no 5; Mémoires du livre, vol. 10, no 1) portant sur les imaginaires et les poétiques médiatiques. Elle nourrit également un vif intérêt pour la littérature québécoise contemporaine et la création littéraire, en vertu duquel elle coordonne le pôle du projet collectif Littérature québécoise mobile (CRSH) à l’Université Laval.


KarolAnn Boivin

Nom : Karol’Ann Boivin
Poste: Conseillère-étudiante
Courrielkarolann.boivin@usherbrooke.ca
Karol’Ann Boivin étudie à l’Université de Sherbrooke où elle termine un mémoire de maîtrise focalisé sur les figures d’étudiantes et d’étudiants en littérature dans les romans québécois (2000-2015). Elle s’intéresse plus largement au campus novel québécois, et se réserve l’étude diachronique de ce « tout petit monde » pour sa thèse prochaine. En parallèle, elle se penche sur l’histoire de l’imprimé paralittéraire. Membre du Groupe de recherches et d’études sur le livre au Québec (GRÉLQ), elle assiste Marie-Pier Luneau et Jean-Philippe Warren dans leur projet CRSH « De l’amour à dix sous : le roman sentimental en fascicules au Québec (1940-1965) ».


Mylène FréchetteNom : Mylène Fréchette
Poste :  Secrétaire adjointe
Courriel: mylene.frechette2@usherbrooke.ca
Mylène Fréchette est étudiante à la maîtrise en études françaises à l’Université de Sherbrooke et assistante de recherche au Groupe de recherches et d’études sur le livre au Québec (GRÉLQ). Ses recherches portent actuellement sur les rapports entre l’écrivain, l’écrivaine et le lecteur, la lectrice dans le contexte du festival littéraire des Correspondances d’Eastman.